En hiver, au jardin, on a souvent tendance à imiter la nature et à se mettre au repos ! La saison froide est pourtant idéale pour s’adonner à quelques plantations, en vue de faire renaître la nature au printemps ! Pour réveiller notre âme de jardinier et ne pas perdre la main verte, voici donc 9 variétés de fleurs à faire pousser en février ! 

1. L’Opuntia

Son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose et pourtant, l’Opuntia, dite aussi cactus raquette du fait de sa forme aplatie, est une fleur parfaite pour sublimer nos massifs en été ! 

Sensible au froid et plus adaptée à des climats doux, ce cactus originaire du Mexique, se cultive plutôt en pot ou en serre en hiver, avant de s’épanouir au jardin dès le mois de juin ! Là, son port devient alors plus élégant et le sommet de sa raquette se pare de jolies fleurs jaune vif.  On l’adore !

Notre conseil : privilégiez une plantation après les gelées.

2. La Sanguisorba

Beautiful red flower on green natural background. Macro. Sanguisorba officinalis. Plant close up.

Dès les beaux jours, on aime voir la nature se réveiller et se remplir de fleurs éclatantes qui donnent de l’allure à nos jardins !  Pour cela, on se laisse tenter par la Sanguisorba, cette fleur vivace que l’on prend plaisir à planter dès février. En été, cette rosacée s’habille d’épis aux teintes pourpres, blanches, roses, ou rouge foncé et sa floraison s’étend jusqu’à octobre ! De quoi tomber sous le charme, non ?

L’occasion aussi de découvrir le savoir-faire de Vivaplante, producteur de plantes vivaces

3. L’Hibiscus syriacus Blue Chiffon

L’Hibiscus Blue Chiffon, vous connaissez ? Voici un arbuste qui nous offre une jolie palette de couleurs tout au long de l’année ! Dès juillet, son feuillage vert foncé s’orne de larges fleurs bleues et mauves, dont le cœur de forme double prend une allure chiffonnée. Sa floraison exceptionnelle se prolonge généralement jusqu’à l’automne, période durant laquelle ses feuilles se teintent alors de jaune. On ne s’en lasse pas !

4. La Renoncule

Vive, opulente, lumineuse… la Renoncule n’a pas son pareil pour embellir nos massifs en été ! Issue de la famille des renonculacées, ses griffes font parties des bulbes de printemps, c’est-à-dire, qu’ils sont plantés en février-mars. Ils s’ouvrent dès les derniers frimas de l’hiver, dans les régions où le climat est doux. Roses, jaunes, mauves, ou orangé, ses multiples coloris font d’elle une plante particulièrement prisée des fleuristes et nos yeux se réjouissent rien qu’à l’idée de la contempler !

Découvrez sa symbolique dans notre article sur la signification des fleurs de printemps

5. Le Pélargonium

Voici une plante qui déteste particulièrement le gel ! Néanmoins le pélargonium, parfois confondu à tort avec son cousin le géranium, peut se planter dès février, à l’abri du froid, dans les régions douces ou ensoleillées.

Son charme opère dès le début du printemps, lorsqu’il déploie ses premières fleurs colorées. On le place de préférence dans un endroit ensoleillé, comme dans des jardinières, en bordure de fenêtres, où il fera à coup sûr son petit effet ! 

6. La Jacinthe du Cap

Chaque été au jardin, la Jacinthe du Cap, en fait rêver plus d’un ! De juillet à septembre, ses hampes florales se couvrent d’une multitude de clochettes blanches et son léger parfum de vanille est un enchantement ! 

Parfaite pour apporter sa touche décorative à nos massifs, elle se marie particulièrement bien aux roses trémières, aux pétunias, ou aux agapanthes qui fleurissent en même temps qu’elle. A adopter, sans hésiter. 

7. Le Coréopsis

Dès le mois de février, on court l’acheter en jardinerie pour la planter ! Nous voulons bien sûr parler du Coréopsis, cette plante herbacée dont la couleur jaune d’or crée forcément la surprise au jardin ! 

Peu exigeante en entretien, elle s’acclimate très bien dans nos plates-bandes ensoleillées, où elle s’étend à profusion de juin à septembre. On aime plus que tout : son doux parfum d’anis qui embaume nos massifs ! 

8. Le Cœur-de-Marie

Notre frénésie jardinière se poursuit avec le Cœur-de-Marie, cette plante vivace, harmonieuse et élégante, qui trouve généralement toute sa place dans un jardin romantique !

Le Dicentra spectabilis, de son nom scientifique, n’est toutefois pas friande de soleil et on préfère donc la planter à l’ombre, après les dernières gelées. L’été, on se régale à la vue de ses fleurs blanches ou roses, qui accompagnent à merveille ses tiges arquées. 

9. Le Bégonia

Voilà encore de quoi nous offrir un long et beau spectacle coloré, grâce au Bégonia, cette plante originaire des régions tropicales. Planté à la mi-ombre de préférence, c’est une fleur qui n’exige pas d’entretien compliqué.

Les tubercules (bulbes) sont à planter en extérieur une fois les risques de gelées passées vers fin avril-début mai !

Rouge, blanc, rose, jaune, ses pétales se déclinent en une large palette de couleurs et la fleur elle-même, possède une grande diversité de ports et de formes. Difficile de ne pas craquer pour l’une de ses innombrables variétés ! 

En hiver, hors de question de s’arrêter de jardiner ! On fait pousser de nombreuses variétés de fleur dès février et on profite d’être au jardin pour pailler, nourrir les oiseaux et récolter ses légumes d’hiver ! 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here